Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 20:11

Vous partez bientôt en voyage en Corée du Sud ? Voici quelques conseils pratiques à prendre en compte avant votre départ ! (^__^)

 

 

1 / Pas de pourboire


Voilà qui est pratique quand on voyage en Corée du Sud : alors qu'aux USA ou au Canada il faut se casser la tête à calculer un pourcentage pour le pourboire, en Corée la notion même de "pourboire" n'existe pas  ! Donner un pourboire au serveur, comme on en a l'habitude en France, ne se fait pas là-bas. Cela est même considéré comme un acte d'irrespect, et le serveur risque de ne pas comprendre votre geste.

 

                         

Crédit photo frenchkorea.skyrock.com



2 Choisissez des chaussures qui peuvent s'enlever facilement


En Corée, vous ne savez jamais quand vous aurez besoin d'enlever vos chaussures. A l'entrée des temples, ou dans quelques restaurants et cafés où vous êtes assis sur le sol, vous devrez enlever vos chaussures, comme le veut la bienséance coréenne. Choisissez donc des chaussures faciles à enlever et à remettre rapidement pour ne pas être embêté !

 

               

Chaussures à l'entrée d'un temple



3 / Payez directement à la caisse


Dans beaucoup de restaurants et de cafés, les serveurs vous apporteront l'addition mais ne viendront pas ramasser l'argent sur la table, comme cela se fait souvent en France : Vous devez aller payer directement à la caisse. Juste un petit conseil qui vous évitera d'attendre inutilement à votre table pour payer (différence de coutume ^^) !



4 / Ne jetez pas n'importe où


Sachez qu'il est assez difficile en Corée de trouver des poubelles dans la rue, contrairement en France. Les coréens sont très respecteux de la propreté sur ce point là, alors faites comme eux : ne jetez pas vos déchets n'importe où dans la rue, ou vous pourrez écoper d'une amende. Prévoyez par exemple un petit sac plastique pour y mettre vos déchets le temps de rentrer à votre hôtel (où, là, vous trouverez enfin une poubelle !! ^^).


                     

Crédit photo Korea.net

 


5 / Pensez au "WIFI EGG" dès l'aéroport


Le Wifi Egg est un petit boitier qua vous pouvez transporter partout avec vous lors de votre séjour, et qui vous permet d'avoir une connexion Wifi où que vous soyez. Prenez-en un directement à l'aéroport quand vous arrivez, aux stand de SK Telecom, la compagnie nationale de téléphonie coréenne. Grâce à cela, vous éviterez de payer pour un forfait international sur votre téléphone mobile ! Il vous en coûtera environ 10$ par jour, et vous n'aurez qu'à le redéposer au stand lors de votre vol de retour.

 

              

Stand de SK Telecom à l'aéroport d'Incheon



6 / Prenez le taxi

 

En Corée les trajets en taxi sont très bon marché, comparativement à la France. Il vous en coûtera environ 5 à 8$ seulement pour un trajet moyen. Par contre, évitez les heures de pointe (notamment 17h-20h) ou vous risquer de vous retrouver coincer dans les embouteillages et mettre trois fois plus de temps pour arriver à votre destination ! Dans ce cas, le mieux est de prendre le métro, qui est d'ailleurs très agréable à utiliser. Sachez également qu'il existe différents types de taxis coréens (ordinaire, de luxe, jumbo) : retrouvez toutes les explications sur le site de Visit Korean (en français), ici.

 

       

Crédit photo French Visit Korea




7 / Pensez à écrire vos destinations en coréen


Si vous ne parlez pas un mot de coréen, vous risquez d'avoir du mal à vous faire comprendre pour demander votre chemin dans la rue ou auprès du chauffeur de taxi. D'autant plus que peu de coréens parlent anglais. Je vous conseille donc fortement de noter, avant votre départ,  les noms et adresses de vos hôtels, etc, en langue coréenne (google traduction est votre ami !). Vous pouvez également demander au concierge de l'hôtel (qui, lui, parlera sûrement un peu l'anglais) de vous noter en coréen tous les lieux que vous souhaitez visiter.

Pensez également à préparer des plans des villes que vous allez visiter : Vous trouverez ici une liste de plans utiles que j'ai préparé pour vous (Séoul, Busan, Suwon, Jeonju)

                  


8 / Ayez un minimum de cash sur vous


En Corée, les cartes de crédit sont acceptées presque partout (assurez-vous simplement que votre carte soit valable à l'international), y compris les taxis. Mais si vous avez besoin de faire des emplettes au marché du coin ou de manger dans un stand de rue, vous aurez alors besoin d'argent liquide. 


9 / Prenez le "bus airport"


Pour rejoindre votre hôtel depuis l'aéroport, vous pouvez soit prendre le métro, le taxi (un peu cher pour la distance d'Incheon jusqu'au centre de Séoul), ou le bus. Depuis l'aéroport, vous pouvez prendre le "KAL Limousine Bus" pour 16$, pour un trajet d'environ une heure et demie. Cela est très pratique lorsque vous avez de gros bagages (pas besoin de les trimballer dans les couloirs du métro), et vous serez très confortablement assis pendant tout le trajet. D'autant plus que le trajet d'Incheon (aéroport) à Séoul en métro est également assez cher (car beaucoup de distance) et dure également 1h30 à 2h. Donc si vous le pouvez, autant choisir un peu de confort après le voyage fatiguant de 12h passées dans l'avion !

Il y a des panneaux en anglais à l'aéroport qui indique l'emplacement de ces bus et il vous suffit d'acheter votre billet au kiosque prévu à cet effet, et de leur dire dans quel hôtel vous allez. Parfois ce type de bus vous déposera même juste devant votre hôtel, pratique ! 

 

                     
 


10 / Goûtez au street food

Dernier petit conseil, n'hésitez pas à goûter la nourriture des stands de rue. Attention, c'est souvent délicieux !! ^^ Vous découvrirez ainsi des encas typiquement coréens, comme les egg breads (pains au oeufs), les Hotteok (sorte de pancake fourré), les brochettes de patate frite en spirale, etc...Certains stands propose même de manger sur place, avec des petites tables de fortune installées dehors. C'est aussi un moyen de manger pour pas cher du tout !!!

 

                      

Crédit photo notey.com

 

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 18:44

 

Vous commencez à apprendre la langue coréenne ? Quoi de mieux que de pratiquer de manière ludique avec des natifs !

 

L'association Olala Korea propose des rendez-vous hebdomadaires d'échanges linguistiques, à Paris ! Cet échange permet non seulement aux participants coréens et français de s’entraider, mais également de partager leur culture respective.

 

 

                                                          

 

 

Le concept est simpleIl s’agit de rencontres entre la communauté coréenne et française autour d’un en­cas. Vous conversez dans chacune des langues pendant 30 minutes. Les conversations se font en binômes, afin de mieux progresser. Vous pouvez participer à des jeux en lien avec les deux cultures. Il ne s’agit pas d’un cours mais d’un événement convivial d’échange interculturel.

 

Il est plus agréable d’apprendre une langue étrangère de façon ludique, et la pratiquer régulièrement est la seule manière de progresser véritablement et durablement. L’avantage est que vous discutez directement avec des natifs ! Vous ne serez pas jugés, mais aidés par des membres d’Olala Korea et des animatrices bilingues. Vous apprendrez des expressions de la vie courante qui ne sont pas répertoriées dans les manuels scolaires !

 

Attention, il ne s’agit pas d’un cours. Par conséquent les bases, qui sont essentielles pour suivre cet échange, ne seront pas enseignées. En effet, un minimum de pré-requis sont nécessaires : savoir lire, écrire et se présenter à l’oral.

 

 

 

Comment se passent les rendez-vous :

 

 

*Conversations à thème par binômes

 

*30 min de conversation en français

 

*30 min de conversation en coréen

 

*Des jeux sous fond culturel

 

*Aide d'animateurs bilingues

 

*Tarif 1€/session

 

 

       

 

*Tous les samedis de 15h à 17h, au Café EXKI 9 boulevard des Italiens 75009 Paris

(métro Richelieu Drouot - lignes 8 et 9) 

 

 

 

===> INSCRIPTIONS : ici <===

 

 

NB : Les inscriptions se font la veille de l’échange, soit le vendredi soir de chaque semaine. Il est possible de s’inscrire plusieurs semaines à l’avance.

 

 

Alors, tentés ?? ^^

 

 

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 16:16

Et oui, me revoilà enfin de retour sur le blog ! Comme vous le savez peut-être, j'ai mis de côté mon cher blog pendant quelques mois "pour cause de pouponnage" (^__^). Avec la fin de grossesse et ensuite l'arrivée de ma petite fille, il était difficile pour moi de trouver du temps pour écrire... même si l'envie restait bien là !

Je vais maintenant pouvoir reprendre petit à petit mes articles, et je tiens à vous remercier chaleureusement d'avoir continué à me suivre, notamment sur la page facebook sur laquelle je continuais à partager des infos sur la Corée !! :)

 

 

                                               

 

Pour ce retour en douceur, je tenais à vous annoncer une très bonne nouvelle pour tous les addicts de la Corée : de septembre 2015 à août 2016 c'est l'année de la Corée en France !!! Puis, de mars à décembre 2016 ce sera l'année de la France en Corée. 

 

Cette année riche de partages culturels en perspective, a été organisée pour célébrer les 130 ans d'amité entre les deux pays (le 4 juin 1886, la France et la Corée signent un traité d'amitié, de commerce et de navigation qui établit les premières relations diplomatiques).

Des évenements d'envergures seront organisés dans les musées, les théâtres, les cinémas, les salles de concert, les espaces publiques...

 

 

            

 

L'année France-Corée sera officiellement lancée le 18 septembre à Paris, avec la cérémonie d'ouverture au Théâtre National de Chaillot. (En savoir plus : ici)

Par ailleurs, la Tour Eiffel sera illumée aux couleurs de la Corée pour marquer le coup d'envoi ce vendredi 18 septembre, à 21h45, 22h45 et 23h45 ! Pendant plus de 6min, vous pourrez entendre des chants traditionnels coréens ;)

 

 

De nombreux événements seront organisés dans toute la France, dans divers domaines : art, cinéma, mode et design, littérature, musique, économie, sciences, sport...

 

=> Vous pouvez retrouver l'agenda de tous les événements sur le site officiel de l'Année France-Corée

 

 

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:00

Ce week-end, le Jardin d'Acclimatation fêtait Chuseok (9ème édition), la fête des moissons. Cette fête traditionnelle est l'une des plus importantes en Corée. Appelé aussi "hangawi", Chuseok est le jour où l'on remercie les ancêtres pour la récolte de l'année. On se retrouve donc en famille pour partager un bon repas, et on rend hommage à ses ancêtres défunts.


 

P1050611.JPG

J'ai donc pu me promener dans le petit jardin coréen (présent toute l'année d'ailleurs), profiter des stands et des petits spectacles organisés pour l'occasion !


C'était vraiment très sympa, l'ambiance était familiale et détendue. Cette année, une scène a été mise en place à l'extérieure pour les spectacles. On pouvait assister à des démonstrations d'arts martiaux, de danses traditionnelles, de musique, etc...

Et autour, quelques stands... mais principalement de la nourriture coréenne. J'ai trouvé vraiment dommage qu'il n'y ait pas vraiment eu de stands sur les objets traditionnels. Ce n'était pas assez varié en fait. L'année dernière, j'avais beaucoup plus apprécié les stands car il y avait un peu de tout (thé, gâteaux, objets traditionnels...), et là j'ai trouvé que ça manquait. 


Malgré tout, les spectacles étaient vraiment très jolis, surtout les danses traditionnelles ^^

Je vous ai d'ailleurs pris quelques photos, et surtout des vidéos ! :)

 

P1050609

 


P1050573.JPG

 

 

P1050584.JPG

 

 

P1050577-copie-5.JPG

 

P1050618.JPG

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 16:00

Ce week-end, les coréens fêtent "Seollal", le nouvel an lunaire ! A cette occasion, les familles se réunissent et rendent hommage à leurs ancêtres, puis partagent un repas traditionnel. 

 

Cette année, je souhaitais vous parler du "Seolbim", le costume traditionnel porté par les petites filles le premier jour de l'année (le Seol).


 

Ujisato_seolbim_2.jpg

© Illustrations de Bae Hyun Ju - éditions Chan-ok


 

 

Ce costume est brodé et cousu avec soin par les mamans, en respectant différents éléments qui ont chacun une signification particulière :


-La couleur rouge de la jupe reflète le symbole chinois du bonheur. 

-Les manches de la veste sont de couleurs arc-en-ciel pour symboliser les différents éléments : l'eau, le feu, la terre et l'arbre.

-Sur les chaussettes matelassées, des petites fleurs sont brodées pour porter bonheur.

-Un petit pendentif en macramé symbolise le bonheur, ainsi qu'un petit porte-monnaie pour recueillir les étrennes des grands-parents.

 

 

seolbim.jpg

 

 

 

 

Les coréens s'offrent des cadeaux lors du Seollal. Les personnes âgées aiment principalement recevoir du ginseng, du miel ou des produits liés à la santé. Les grandes surfaces vendent des sets tous prêts, contenant  par exemple des gâteaux de riz, des fruits etc... mais pour les budgets un peu plus serrés, on trouve également des sets contenant shampoing / dentifrice / savon, ou bien du thon ou jambon en boite !


 

photo218625.jpg

gâteaux de riz ("tteok")


 

Sets-de-shampoing--dentifrice--savon-jpg

Sets de shampoing, dentifrice, savon (image Hallyu.fr)

 

 


Vous voulez faire dans l'original...? Et bien, il existe désormais des sets de Vache qui Rit !! (en plus, vous pouvez tester la Vache qui Rit goût fraise en Corée ! si si, véridique ^^)

 

Sets-de-Vache-Qui-Rit-et-Apericube-jpg

Set de Vache qui Rit / Apéricupe (image Hallyu.fr)

 


 

Vache_qui_Rit_Strawberry_.jpg

Vache qui rit à la... fraise ! 


 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 16:35

Children-at-Haengju-1951.jpg

 

 

La Corée fut sous l'emprise du Japon de 1910 à 1945, époque à laquelle elle fut séparée en deux parties : le nord et le sud.

Alors que la guerre fait de nouveau rage entre juin 1950 et juillet 1953 (Corée du Nord soutenue par la Chine et l'Union soviétique, contre la Corée du Sud soutenue par les USA et Nations Unies), les coréens essaient tant bien que mal de poursuivre leurs activités quotidiennes tandis que leur pays est atrocement ravagé.

  

 

 

 

downtown_seoul_50s.jpg

Séoul, 1950

 

 

 

Market-in-Masan--ROK--1950.jpg

Marché de Masan, près de Busan, 1950

 

 

 

Four-Korean-women-perform-stately-old-court-dances-in-the-g.jpg

Performance de danse traditionnelle dans le jardin de Séoul

pour un groupe de l'armée américaine, 1952.

 


 

petite-fille-et-ses-grands-parents-1951.jpg

Petite fille et ses grands-parents, 1951

 



KOREAN-CHILDREN-OUTSIDE-THEIR-HOME-IN-SEOUL-1951.jpg

Petites filles coréennes devant leur maison, 1951.

 

 

 

Women-Carrying-Items-on-their-Head-1951.jpg

Femmes à la campagne, 1951.

 

 

STREET-STALL-OPENED-BY-A-KOREAN-WOMAN-NEAR-HER-HOME-IN-SEOU.jpg

Installation d'un étal devant la maison, 1951.

 

 

1950.jpg

Banlieue de Séoul, 1950

 

 

 

 

A la fin de la guerre en 1953, la Corée se remet peu à peu et commence sa reconstruction. Misant sur un modèle de développement capitaliste, le pays connaît un élan industriel important à partir des années 60. 

Ces efforts ont pour effet de placer la Corée du Sud parmi les économies les plus dynamiques de la région. Le pays fait partie avec Taïwan, Hongkong et Singapour, des 4 "dragons" asiatiques.

 


Seoul-1960.jpg

Séoul, 1960

 

 

Mothers-grieve-for-their-sons-killed-during-a-student-demon.jpg

Chagrin des mères ayant perdu leurs fils lors de la Révolution

des étudiants en avril 1960. 

 

 

 

June-1960-Kimpo--Korea---Visit-by-US-President-Dwight-Eisen.JPG

Ville de Kimpo - visite du Président Américain Eisenhower, juin 1960.

 

 

 

 

korea-1960.jpg

Séoul, 1960. Les vêtements traditionnels laissent de plus en plus place aux

habits de type occidentaux.


 

Down_town_Seoul-1964.jpg

Centre ville de Séoul, 1964

 

 

 

korean-street-scene-1964.JPG

Séoul, 1964

 

 

 

petites-ecolieres-1964.JPG

Ecolières à la campagne, 1964

 

 

 

 

 

Sources : CKS Archives / Koreabang.com


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 17:00

 

hommes-talons-hauts1.jpg

 

Jeong Nam-Jin, un coréen de 31ans vivant à Doksan-dong, à l'ouest de Séoul, porte des baskets Nike montantes depuis 3 ans. La raison ? Ces chaussures lui permettent de gagner quelques centimètres supplémentaires en hauteur en y insérant une demi-semelle spéciale. Jeong Nam-Jin mesure 162 cm – soit 12 centimètres de moins que la moyenne des hommes coréens.

 


 

 

 

La vente de ce type de semelles n'a cessé d'augmenter en Corée, et la vente de chaussures de sport ou habillées avec "rembourrage" intégré est en pleine expansion. Cette tendance permet aux hommes de "petite" taille de gagner quelques centimètres discrètement.



Il existe bien une méthode chirurgicale (très prisée en Asie) pour allonger les jambes, mais celle-ci coûte extrêmement cher (environ 45 000$) et elle est surtout très lourde et risquée : il faut en général 2 ans pour récupérer, sans compter les éventuelles complications ! Cette méthode est bien sûr une solution extrême, mais les cliniques coréennes ont de plus en plus de demandes de la part d'hommes ayant un mal être lié à leur taille... même s'ils mesurent 170 cm !



Vouloir être plus grand est donc un vrai phénomène, et la meilleure solution reste donc les chaussures.

"Quand j'avais une vingtaine d'années, les moments les plus embarrassants étaient lorsque je devais retirer mes chaussures pour aller m'asseoir par terre pour manger avec des amis ou des collègues. J'allais d'abord dans la salle de bain retirer discrètement mes semelles pour que personne ne s'aperçoive que j'utilise ce genre de chose", dit Jeong Nam-Jin. "Je ne suis pas fier de mes semelles rehaussantes, mais à présent je n'en ai plus honte car beaucoup de gens en utilisent et en parlent de nos jours".



Les "kinopi" sont des chaussures avec semelle rehaussante intégrée. Dans les années 90 et début 2000 peu de kinopi étaient fabriquées, alors qu'aujourd'hui elles sont devenues monnaie courante dans la majorité des magasins coréens.

kinopi-shoes.jpg

(Image Gmarket)

 



Dans les médias coréens, les personnalités n'hésitent plus à en jouer et à se moquer d'elles-mêmes. No Hong Chul, un célèbre animateur (vous savez, dans le clip de "Gangnam Style", celui qui porte un t-shirt vert et qui se trémousse dans l'ascenseur ^^) , porte souvent des talons extravagants de 15 cm lors de ses shows télévisés ! Il a même commencé à vendre ce style de chaussures hautes et des semelles rehaussantes sur son site web.

D'autres célébrités comme Bi Rain ou Jang Dong Gun, qui mesurent pourtant plus de 180 cm, portent également des kinopi.

 



La demande augmente, et le marché ne cesse de grandir. Il serait difficile à présent pour les hommes coréens de "redescendre" de leur kinopi, car l'apparence et la taille sont considérées comme de véritables atouts dans la société coréenne. Il n'est pas rare que des coréens se voient refuser un poste à cause de leur taille inférieure à la moyenne nationale... comme quoi ça peut aller loin ! (cette discrimination est pourtant illégale).

Et bien sûr, les femmes préfèrent les hommes grands : une étude réalisée en 2008 de la compagnie Gayeon (un club de rencontre) montre que 40% des femmes souhaitent trouver un mari mesurant 180-185 cm, 32% 175-180 cm et seulement 13% 170-175 cm. On comprend alors que gagner quelques centimètres peut s'avérer utile sur différents plans...




korean-high-heels2.JPG

 

 

 

 

 

En 2010, la taille moyenne nationale des hommes coréens était de 174cm : les Coréens sont les plus grands de toute l'Asie ! (et j'ai pu le vérifier lors de mon voyage l'année dernière ^^ cela m'avait d'ailleurs "impressionnée")


Mais apparemment cela ne leur suffit pas. A force de baser leur identité sur leur apparence, ça tourne à l'obsession. Être beau, grand, parfait sur tous les points... les critères de la société coréenne sont-ils trop exigeants ? Le culte de l'apparence va t-il trop loin ?

 



(Source Korean Joongang Daily)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 15:20

 

Lorsqu'on voyage, il est toujours bon de se renseigner un peu sur les coutumes sociales du pays pour éviter d'être "impoli" vis-à-vis de ses hôtes ! Voici donc quelques règles de savoir-vivre à la coréenne...

 

politesse-coree-du-sud.jpg

 

 

En société

 

 

-Une petite inclination de la tête constitue la salutation traditionnelle (on ne se fait pas la bise comme en France). Une légère révérence indique le respect, mais ne doit pas être exagérée. Les Coréens habitués aux moeurs occidentales ajoutent à l'inclination de la tête une poignée de main. La main gauche peut alors soutenir ou reposer sous l'avant-bras droit pendant la poignée de main, en signe de respect (à savoir, les femmes serrent la main moins couramment que les hommes).

 

-Il faut particulièrement respecter la position sociale de son interlocuteur, son statut. Les premières questions échangées portent généralement sur l’âge, la situation familiale, la profession. Ce n’est pas de l’indiscrétion, mais un moyen de se positionner par rapport à vous.



-De manière générale toujours prendre ce que l'on vous donne ou offre à deux mains, que ce soit une carte de visite, un cadeau, de l'argent, un papier...

 

-On ne remercie pas à tout bout de champ comme en Français et on ne répond presque jamais « de rien » ou « avec plaisir » afin d’éviter de gêner la personne.

 

-Lorsqu’on reçoit un cadeau, on le laisse discrètement. Il n’est pas ouvert en face de la personne qui offre.



-Avant d'entrer dans un foyer, les invités doivent retirer leurs chaussures. Alors que les meubles de style européen se rencontrent fréquemment, dans les foyers coréens traditionnels, les invités sont assis sur des coussins posés à même le sol, chauffé. Les hommes s'assoient en tailleur et les femmes en repliant leurs jambes sur le côté, derrière elles. L'invité reçoit la meilleure place ou la mieux chauffée.

-Des rafraîchissements sont généralement proposés et il est impoli de les refuser. Lors de son départ, l'hôte accompagne son invité jusqu'à la porte ou au dehors.

-Il n’est pas bon de rester sur le seuil de la porte, car cela fait venir les esprits.



-En général, on ne regarde pas quelqu’un directement dans les yeux quand on lui parle car c’est un signe de défi.



-On évitera d’écrire le nom des personnes à l’encre rouge car c’est un usage réservé aux défunts.

 

 

 

repas-coreen.jpg

 

A table

 

 

-En cas de repas avec des personnes plus âgées, choisissez votre place suivant votre rang social. Le repas ne peut commencer que si les personnes plus âgées prennent leurs cuillères. Essayez de manger au même rythme que les personnes plus âgées. Ne déposez pas votre cuillère et vos baguettes sur la table avant les personnes plus âgées à la fin du repas.

 

-Ne tenez pas votre cuillère et vos baguettes dans la même main. Utilisez votre cuillère pour le riz et la soupe.

 

-Il est impoli de sentir un plat ou des aliments avant de les manger, ni d'en faire des commentaires. Même si c'est pour en dire quelque chose de positif.



-Ne fouillez pas dans le riz ou les plats d’accompagnement avec une cuillère déjà utilisée. Respectez les règles d’hygiène.

 

-Pendant le repas, ne déposez pas d’os ou de déchets de nourriture sur la table. Enveloppez-les dans une serviette en papier et jetez-les discrètement dans un endroit prévu à cet effet.

 

-Utilisez une assiette individuelle pour votre propre nourriture si vous devez partager votre repas à la même table avec d’autres convives. Prenez garde à ne pas émettre de bruits incongrus en mangeant ou en buvant. Évitez également les bruits qui pourraient survenir en heurtant votre cuillère, vos baguettes ou les assiettes.

 

-On évitera de planter ses baguettes dans le riz car cela évoque les funérailles.

 

-Demandez à votre voisin de vous passer un plat éloigné et évitez de tendre votre bras trop loin.

 

-Après le repas, replacez votre cuillère et vos baguettes à la place où elles étaient au départ. Pliez votre serviette et déposez-la sur la table.

 

-En cas de toux ou d’éternuement pendant le repas, détournez la tête et mettez la main ou un mouchoir devant la bouche pour ne pas déranger vos voisins de table. Il est impoli de se moucher à table ou en public. Mieux vaux renifler aussi longtemps que vous voulez ou bien juste vous tapoter le nez avec un mouchoir. Vous pouvez aussi vous éloigner discrètement jusqu'aux toilettes par exemple, pour vous moucher.



-On ne se sert pas soi-même de l’alcool. On sert les plus âgés et on attend d’être servi. Lorsqu’on vous sert, il faut tenir le verre à 2 mains. Il est également d’usage de tenir le verre de la main droite et de verser avec la main gauche quand on verse de l’alcool à un aîné.

 



 

 

Impolitesses qui n'en sont pas



-Il n'est pas impoli, lorsque vous entrez quelque part, de ne pas tenir la porte aux personnes qui vous suivent, surtout si vous ne les connaissez pas. Ne soyez donc pas étonné si personne ne vous tient la porte !


-Faire du bruit en mangeant ou se racler la gorge n'est pas considéré comme une marque d'irrespect, même si les femmes devront se montrer plus discrètes.



-Il n'est pas impoli de pousser ou bousculer les gens sans s'excuser pour se frayer un chemin dans la foule. Vous excuser à tout bout de champ risquerait même de mettre mal à l'aise les gens. (on comprend mieux pourquoi les fameuses "ajumma" bousculent tout le monde sur leur passage ! ^^)





 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 14:45


Après vous avoir montré des tutos de coiffure à la coréenne, je me devais de vous parler des magnifiques coiffures traditionnelles.

 

gisaeng

 

 


Depuis que le confusianisme fut adopté comme règle sociale en Corée depuis le XVème siècle, les normes en matière de beauté devaient se différencier selon le rang social.


Les femmes coréennes de haut rang devaient respecter une certaine sobriété, puisque la modestie et l'humilité faisaient partie des valeurs confuséennes : une beauté trop éclatante et ostentatoire n'était pas convenable.

Comme elles ne pouvaient pas se maquiller (sauf pour les cérémonies de mariage), elles ont dû s'efforcer à prendre particulièrement soin de leur teint (d'où l'obsession d'avoir un teint parfait encore de nos jours ^^) et à cultiver plutôt une beauté intérieure : avoir un bon tempérament, la maitrise de soi, la délicatesse et la douceur, mais aussi savoir broder, lire et écrire faisaient partie des critères d'une future épouse idéale.



Les femmes coréennes issues des milieux populaires qui ne subissaient pas autant le poids de ces règles strictes, ou bien celles qui étaient hors du cadre social établi (courtisanes ou prostituées), ont pu recourir aux maquillages ou aux habits de couleurs vives.


huang-jin-yi.jpg


En revanche, quelles que soient les catégories sociales, les coréennes ont toujours su prendre soin de leur cheveux. Elles adoraient, depuis l’époque de Trois Royaumes (3e siècle avant notre ère - 7e siècle), utiliser des perruques-nattes avec des ornements à épingle.


beaute-coreenne-perruque-nattes.jpeg


Considérant que cette pratique était un pur gaspillage de temps et de ressources naturelles (or, argent, jade, corail…), l’état confucianiste de Joseon (le dernier royaume coréen, 1392~1905) a interdit l’utilisation de ces perruques-nattes décoratives, à partir de 16èmesiècle. Les femmes bravaient cependant cette interdiction, tout en diminuant le volume de la perruque et la quantité d’ornements à épingle !



Traditionnellement, aprés leur mariage, les femmes coréennes portaient leurs cheveux en une longue tresse qui était roulée en un chignon (le fameux "bun" qu'on retrouve aujourd'hui ^^) fixé par une longue épingle à cheveux, le Binyeo. Réservé aux femmes mariées, les demoiselles portaient quant à elles une longue tresse. 


chignon.jpg

beauté4 beaute3.JPG

Photos Sulwhasoo magazine

 

La noblesse et la bourgeoisie portaient par exemple des Binyeo en or, en argent, en corail, en jade, en bambou, en os d’animal ou en corne.... tandis que les binyeo des classes plus populaires étaient généralement faits en bois.


beaute-coreenne-binyeo.jpegPhoto de JUNG Sung-Kap 




Pour réaliser un chignon parfait, chaque femme possédait un coffret avec un miroir intégré et modulable appelé Kyongdae.

Il s’agit d’un coffret portable avec des tiroirs et des compartiments, dans lesquels les femmes pouvaient ranger leurs affaires de toilettes et leurs bijoux. C’était un objet offert par la mère à une jeune mariée, et qu’une femme gardait toute sa vie durant.



beauté6  beaute-coreenne-coffret.png

Photo Sulwhasoo magazine

 

 

Ces coffrets étaient fabriqués en bois, et laqués pour qu’ils durent plus longtemps. Les plus beaux coffrets étaient décorés de nacres incrustées. Pour se coiffer, la femme s'asseyait devant ce coffret posé à même la sol de sa chambre, comme le montre cette image:


 

c1216977495


 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:00

Petite promenade au salon d'Art Paris 2012 au Grand Palais, l'occasion pour moi de revenir à mes premières amours le temps d'une journée :)

 

P1030236.JPG


Au détour de différents stands de galeries françaises et internationales, j'ai eu la surprise de pouvoir admirer des oeuvres en provenance directe de Séoul : trois galeries coréennes étaient présentes pour ma plus grande joie ! 

 

 

 

Galerie Art Space Shuim


 

P1030240.JPG

 

Des oeuvres de l'artiste Sook Shin ont particulièrement attiré mon attention. Deux diptyques, travaillés tout en délicatesse, intitulés "Le paysage en nous".

L'artiste recherche une harmonie entre la nature et l'humain : l'image de la nature est reflétée dans de l'eau versée dans le creux de deux mains. Elle photographie ce moment d'unicité, puis retouche l'image à l'encre de chine. Le mélange des matières et des techniques utilisées montre le désir de l'artiste de trouver une harmonie esthétique entre la peinture orientale, la photographie et les techniques occidentales.

 

 

 

 

Galerie A&B


 

P1030250.JPG

 

KIM Sun-Doo, Drunk I, et Nice Goose, encre de chine sur papier coréen, 2010.

 

 

 

 

Galerie H.A.N.


P1030254.JPG

SON Sungil, Hunmin 09-79, technique mixte, 2009.

Une oeuvre magnifique (surtout en vrai), la technique de marouflage du papier est remarquable et laisse apparaître un texte écrit en hangul (alphabet coréen).

 

 

 

 

Galerie 313 Art Project

 

P1030258.JPG

KIM Heryun, The Imjin River, huile sur toile, 2010.

 

 

 

 

 

 

Et enfin, une oeuvre qui a attiré mon attention sur le stand d'une galerie italienne (Fabbrica Eos)


P1030246.JPG

Giuseppe Mastromatteo, Indepensense 1-30, photographie, 2012.

(photo prise de côté pour éviter un maximum de reflets)

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by beautecoreenne - dans Culture
commenter cet article

Profitez-en toute l'année !

           W2Beauty-logo.jpg
          Réduction de 5€
          avec le code 21127006  !
 
 

       

Jusqu'à 40% de cashback sur vos achats en ligne

Recherche

Suivez-moi !

facebook.jpg

twitter.jpg

hellocoton.jpg

pinterest

youtube logo

 

Et pendant ce temps-là, à Séoul...